Colloque > ARGUMENT

Imprimer

ARGUMENT

Argument

Argument

La violence est omniprésente, multiforme, relative et donc plurielle. Elle relève de notre humanité. Elle est toujours en contexte, légitime ou non, condamnée, tolérée ou autorisée. Elle fascine et rebute tout autant, qu’elle soit réelle ou fantasmée.

Objet privilégié des médias, elle doit être interrogée dans son rapport au lien social, dans ses représentations et manifestations.

L’être humain est un être de parole.

L’hypothèse de notre colloque pluridisciplinaire et international se soutient de cette spécificité : c’est dans le rapport à la parole que l’on peut traiter les violences.

Mais à quelles conditions ?

Le colloque se déroulera à partir de travaux conjoints de professionnels, chercheurs et formateurs rassemblés par Echo, qui souhaitent rompre l’isolement des individus et des institutions pour un partage de leurs définitions, de leurs analyses et de leurs propositions.

Les axes du colloque

Les axes du colloque

3 jours / 3 Axes

I - De la violence des origines à l’origine de la violence.

Responsables : L. Croix, et JP. Bagur,

Approches historique, philosophique, linguistique, éthique.

De l’invention de l’humanité en acte et en parole. La question : finalement c’est quoi la violence aux origines ? Un usage de la force, un abus d’agressivité, une « victimation » ? En rendant tabou le meurtre et l’inceste, nos ancêtres conçoivent l’humanité, ou plus exactement un « projet d’humanité »…

II – De la violence aux violences actuelles

Responsables : JP. Lebrun, et R.Casanova,

Approches sociologique, criminologique, juridique, psychologique.

La violence dans tous ses états : à partir d’un état d’équilibre ou suivant une dynamique de rupture, familles, écoles, instances et organisations sociales vivent désormais explicitement ou implicitement le problème structurel des violences. Directes, indirectes, ou « invisibles », événement et symptôme, les violences discriminent et fabriquent des victimes…

III – Orientations et perspectives

Responsables : J. Rouzel, , et M. Tozzi,

Approches éducative, pédagogique, politique.

Les méthodes qui réussissent et les autres : Parler des préventions et des pédagogies, et s’interroger sur les méthodes, leurs impasses, leurs réussites, et sur les « découvertes », afin d’entamer un recensement de ce qui se dit à propos de la violence à la lumière de ce qui est observé par ceux qui agissent pour la contenir et la prévenir…

www.echo-arles.fr

— site web réalisé par Easy Forma