Deuxièmes Jeudis > Jeudi 11 Septembre 2008

Imprimer

Jeudi 11 Septembre 2008

Rencontre du Jeudi 11 Septembre 2008

13 personnes étaient réunies lors de cette rencontre

La soirée s'est partagée entre:

Débat concernant l'exposé d'Agnès Benedetti

  • La sympathie présuppose une notion de liberté intérieure
  • La sympathie crée du lien social et, derrière ce sentiment, se retrouvent des besoins fondamentaux (besoin d’être aimé, regardé, …). Qu’est-ce qui fabrique du lien social dans les petits groupes ? Comment cela fonctionne-t-il ?
  • Un parallèle est fait entre la sympathie et le don : quelle est la limite de la sympathie ? En existe-t-il une ? S’il n’y a jamais de retour direct (par opposition, il y a toujours un retour indirect), la sympathie se maintient-elle ?
  • Certains évoquent la limite entre la sympathie et la manipulation. Est-on toujours alors dans le domaine de la sympathie ?
  • Professionnellement, comment rester en lien avec des personnes qui ne nous sont pas sympathiques ? Est-il alors question d’empathie ?
  • Informations concernant l’organisation du colloque

Informations concernant l'organisation du colloque

  • Les places et fonctions de chacun
  • Le programme
  • Le budget
  • Le rétroplanning
  • Le titre du colloque

Depuis Juillet, le nouveau titre a été validé : « Violences ? Parlons-en, parlons nous ! Etats des lieux des discours et des pratiques ». Le colloque comportera des conférences plénières et des ateliers, selon trois axes de travail :

  • De la violence des origines à l’origine des violences. De l’invention de l’humanité en acte et en parole.
  • De ce que l’on dit de la violence à ce que disent les violences. La violence dans tous ses états.
  • De la fin des violences à la violence sans fin. Les méthodes qui réussissent et les autres…

Il y aurait 4 ateliers par axe sur une demie-journée.

L’argumentaire a été rédigé : l’illustration est inspirée d’une œuvre de Daumier («l’équilibre européen», 1867). Il faut maintenant le diffuser au plus grand nombre, notamment lors de la journée des Associations le dimanche 22 Septembre.

Se pose la question de la labellisation d’Echo en tant que formateur pour que le colloque soit reconnu par les organismes de la formation permanente. Il faut se renseigner rapidement auprès de la Direction du travail.

Partenariat

Il est primordial de faire maintenant le point sur les différents contacts et partenaires envisagés. Pour cela, il faut archiver, mettre en commun et coordonner les listes de chacun. En ce sens, nous devons aussi prendre contact avec Psychasoc pour définir les termes du partenariat, et avec Saul Karsz qui a proposé l’ouverture d’un lien pour le colloque sur son site (« Pratiques sociales »).
Jusqu’à présent, peu de contacts ont été établis avec le secteur des entreprises, il serait intéressant de travailler avec ces réseaux.

Colloque OFF

Il s’agit d’un programme culturel qui se déroulera parallèlement au colloque et sur le même thème :

  • Début le 28 octobre : conférence sur les pirates du Rhône, dans le musée de l’Arles antique (avec une visite gratuite).
  • Création artistique : exposition sur la violence, suivie d’un débat sur la violence dans l’art.
  • Rencontres de la photo.
  • SupInfocom.

www.echo-arles.fr

— site web réalisé par Easy Forma