Journées d’études > 16 mai 2009

Imprimer

16 mai 2009

Samedi 16 mai
« De la prison : la violence est-elle incarcérable ? »

Amphithéâtre Van Gogh, espace Van Gogh
Journée en partenariat avec le GENEPI Occitanie
(Accueil: 14h30) 15h—18h
Anaïs Fischer, responsable du Genepi Occitanie, nous présentera le travail du GENEPI, (Groupement National d’Enseignement pour les Personnes Incarcérées) puis témoignera d’expériences concrètes, du problème de cloisonnement et de la promiscuité qui favorise la violence.

Jean-Pierre Bagur, criminologue, Président d’ECHO, fondateur du Groupe Multi-professionnel des Prisons.
Sous l’influence de quels discours, nos sociétés pourraient-elles se « carcéraliser » ? Les prisons sont-elles, par définition, au premier rang des « violences institutionnelles » ? Notre questionnement tentera d’amorcer une réflexion sur les évolutions comparées du monde carcéral et de nos « espaces de liberté ».
Publications: L’invention de l’autorité , (av. A.Vulbeau et J.Pain) éd. Matrice, Vigneux, 2003 Situations violentes à l’école, comprendre et agir, (ouvrage collectif, sous la direction de R.Casanova) éd. Hachette, Paris, 2005.

Salim Mokaddem, professeur agrégé de philosophie à l'Université Montpellier 2, chargé de recherche au GRSL de l'EPHE (Paris 1) "Le problème de la réponse carcérale comme moyen de contrôle et de surveillance est-il actuel ? Qu'appelons nous violence : celle qu'on enferme ou celle qui enferme au nom d'une sécurité qui définit les normes et les valeurs en fonction d'intérêts très conjoncturels ? Nos sociétés sont-elles plus ingérables qu'il y a 50 ans ? Quelle est notre perception de la délinquance, des violences urbaines, des minorités non parlantes, dans une société hypermédiatique et qui s'efforce de rendre les populations plus contrôlables et protégées par une gouvernance de plus en plus invisible ?
Telles sont les questions que nous aborderons lors de cette journée en posant que la sémantique du sens est à retrouver pour donner du commun et du lien dans l'espace politique d'inter subjectivation permanente qu'est la vie dans la Polis."
Publications: Le chapitre inaugural du collectif "De l'éthique à la bioéthique". Les savoirs philosophiques de la médecine (in L' Ethique médicale, éd. Sauramps médical, Montpellier, 2008) Foucault. Une vie philosophique (éd. Champ social Théthète, diff. Les Belles Lettres, 2004)
Discutante: Agnès Benedetti, psychanalyste, Arles.

www.echo-arles.fr

— site web réalisé par Easy Forma