Colloque

Imprimer

Colloque

Violences? Parlons-en, parlons nous! État des lieux des discours et des pratiques

Arles - Palais des Congrès - 29, 30, 31 octobre 2009

Ce colloque initié par l'IRRAV (www.irrav.com) rassemble des universitaires, des professionnels de terrain et des psychanalystes.

ECHO Arles travaille à l’inscription, à la dynamique locale des rencontres et organise ce colloque avec l’ensemble des partenaires qui le rejoignent.

Le colloque vise quatre objectifs :

  • provoquer une rencontre entre acteurs de terrain, psychanalystes et universitaires
  • réaliser un état des lieux des discours et des pratiques concernant les violences et les discriminations
  • proposer méthodologiquement un décloisonnement fécond entre les disciplines et les écoles
  • interroger et faire connaître au plus grand nombre les expériences les plus diverses en matière de prévention des violences et des discriminations.

A l'origine de ce colloque, un parcours de vie :

Jean-Pierre Bagur (fondateur de l’IRRAV, président d’Echo Arles, criminologue)

Issu d’une famille Catalane de Minorque et témoin d’atrocité pendant la guerre d’Algérie, il mutera rapidement sa victimalité en recherche intellectuelle. Il débute sa carrière après 68 comme éducateur dans l’administration pénitentiaire où la prison lui fait découvrir la violence institutionnelle. Il commence ses recherches auprès de Jacques Léauté et fonde le Groupe Multiprofessionnel des Prisons avec Antoine Lazarus.

Dès le départ, il se met au travail dans ce bout de l’impasse carcérale pour tenter d’apercevoir ce qui fait fondement en humanité. Il expérimente une série de groupes de parole telles que les Groupes d’Aide Mutuelle qui ont fait école. Il conçoit et dirige le dispositif amnistie de 1988 qui a permis d’accueillir et d’insérer durablement 10000 personnes sorties de prisons, démontrant ainsi que l’efficacité d’un travail de prévention repose avant tout sur les capacités à construire une équipe responsable, responsabilisante et dans un lien de parole.

Après l’incendie criminel de sa maison sa carrière bascule vers la recherche. Il rejoint l’université de Paris X Nanterre, secteur « crises, école, terrains sensibles » où il inaugure une méthode de travail inspirée de la pédagogie institutionnelle auprès de groupes de doctorants.

Il est l’un des fondateurs de l’Institut de Recherche de Réflexion et d’Action sur les Violences (IRRAV). Il poursuit ses travaux autour de l’accompagnement d’équipes de professionnels et de collectivités locales.

Voir: Conseil Scientifique, Argument, Programme, Catalogue des communications

www.echo-arles.fr

— site web réalisé par Easy Forma